Avec des chansons explosives, Gaël sonde la complexité des rapports humains. Résolument optimiste, elle aime casser les codes et tourner en dérision nos petits travers et nos grandes contradictions.

Pour Gaël, au commencement, il y a le théâtre, éperdument, fougueusement, totalement (et plein de trucs en "-ment", comme toujours avec elle).

Parallèlement à sa passion pour le théâtre, Gaël pratique le chant et baigne dans la musique depuis l’enfance : Brahms, Schubert, Chopin, Bruel, Goldman ou Cabrel font d’elle une mélomane avertie. Boulimique de chansons, elle découvre avec bonheur les univers d’artistes tels qu’Allain Leprest, Jean Guidoni ou Juliette.

Ainsi, en 2000, l’envie de mêler le jeu d’acteur avec l’immédiateté de la chanson lui fait intégrer la Manufacture Chanson, à Paris. Elle y aiguise ses crayons et s’y forge un univers propre (et sale aussi).
Les rencontrent qu'elles y fait et les chansons qu'elle y écrit donneront naissance en 2004 à un premier spectacle, Durée de vie d'une brosse à dents, qu'elle présentera pendant plus de deux ans à Paris et dans ses environs.

En 2006, elle propose un spectacle original très modestement et justement intitulé Je suis une Affaire , titre qu'elle donne à son premier album, sorti en Juin 2007.

En 2008, elle est en rťsidence pendant 3 mois ŗ la Manufacture Chanson pour la crťation d'un nouveau spectacle qu'elle tournera jusqu'en 2010.

Tout en collaborant à différents projets musicaux et artistiques en tant que metteuse en scéne ou chef de choeur, elle continue sa route en proposant de nouvelles créations notamment le spectacle Si Sénior (le monde est dur soyons doux) qu'elle monte avec la collaboration de Minouche (guitares) et Eric Mouchot (contrebasse).

En 2014, Gaël pose ses valises pour enregistrer un nouvel EP: Gaël au féminin avec la complicité de Gérard Gabbay à la réalisation et aux guitares. Elle y retrouve sa complice Crystel Galli (accordéon) et y fait fleurir les nouvelles collaborations Lakdhar Boussaf (percussion), Patrice Quentin (saxophone, flûte et clarinette), Florent Richard (basse, piano) avec qui elle co-compose et enregistre le duo Un Malentendu.

Un nouveau spectacle inspiré de ce nouvel opus est en préparation...

Affaire à suivre!